L’Iran face au boom numérique

Les habitants de la République islamique utilisent les réseaux sociaux, dont certains sont interdits en Iran. Ils font aussi des achats en ligne et possèdent des blogs sur Internet et ce, malgré une connexion assez lente et onéreuse pour la plupart des Iraniens. Ces dernières années, les Iraniens se sont mis à l’heure du numérique, a déclaré Amir Ismail Bozorgzadeh, expert iranien des technologies informatiques et cofondateur de la société des jeux en ligne Gameguise de Dubaï, cité par le site asriran.com. “Le commerce en ligne et les réseaux sociaux sont en plein boom en Iran ces dernières années. En 2012, j’ai organisé un sondage d’opinion pour comprendre si les Iraniens utilisent activement les technologies numériques. En janvier 2016, j’ai réalisé le même sondage en posant des questions à 886 utilisateurs de notre service de messagerie LINE durant trois jours. 62% des sondés étaient connectés via un réseau virtuel privé (VPN)”, a indiqué M.Bozorgzadeh. Selon l’expert, 58% des personnes interrogées en 2012 avaient un compte sur Facebook bien que ce réseau social soit interdit sur le territoire iranien. Le nombre des utilisateurs iraniens de Facebook a depuis diminué pour représenter 35% des sondés en janvier 2016. C’est désormais le service de partage de photos en ligne Instagram qui jouit de la plus grande popularité parmi les réseaux sociaux en ligne. Près de la moitié des personnes interrogées ont un compte sur Instagram. 31% des Iraniens (contre 36% en 2012) utilisent le réseau social Google+. Le nombre des utilisateurs du réseau social Twitter, lui aussi interdit en Iran, a diminué de 5% en quatre ans, pour représenter 7% des sondés. Le réseau social des professionnels LinkedIn est devenu deux fois moins populaire qu’en 2012 (6% en 2016). Cloob, un réseau social iranien populaire en 2012, a perdu la plupart de ses utilisateurs. Seuls 3% des Iraniens fréquentent toujours le site de ce service (contre 14% en 2012). D’après l’expert, le niveau de consommation des services sociaux sur Internet a complètement changé en Iran. Le nombre des personnes interrogées consacrant près d’une heure par jour à la lecture des publications de leurs connaissances en ligne est passé de 29% en 2012 à 62% en 2016. 22% des internautes passent plus de trois heures par jour à consulter les réseaux sociaux. Trois fois plus d’Iraniens (25%) publient des photos une ou deux fois par jour. La popularité des blogs et des forums de discussion reste la même, variant entre 10% et 99%. Le nombre des conversations quotidiennes sur Internet a progressé de 5%. 12% des Iraniens utilisent tous les jours les services de téléphonie en ligne, mais la connexion internet, assez lente et onéreuse, empêche la plupart des habitants du pays d’utiliser bon nombre de services en ligne. Les services de messagerie sont devenus très populaires en Iran tout comme dans les autres pays. 38% des Iraniens utilisent Telegram et LINE plusieurs fois par jour contre 12% en 2012, à l’époque du lancement de la téléphonie de troisième génération, ou 3G. Ces derniers temps, les Iraniens sont plus nombreux à utiliser toutes les fonctionnalités de leurs smartphones. 60% des personnes interrogées avouent communiquer quotidiennement via les services de messagerie, télécharger des applications et lire des actualités en ligne, 59% visionnent des vidéos, 54% participent à des jeux sur Internet et 45% téléchargent de la musique. Le courrier électronique a quant à lui quasiment la même cote de popularité qu’en 2012 – 55% contre 40% en 2012. Le commerce électronique est aussi en plein essor en Iran. Les habitants du pays font des achats en ligne de deux à cinq fois plus souvent qu’en 2012. Il y a quatre ans, seuls 17% des Iraniens achetaient des billets d’avion en ligne. Aujourd’hui, ils sont 48% à le faire. Le nombre des personnes préférant se réserver une chambre d’hôtel en ligne est passé de 9% à 42% en quatre ans. Les Iraniens achètent désormais des produits électroniques (44%), des vêtements (49%), des produits d’assurance (40%) et des pièces automobiles (41%) grâce aux startups comme le magasin en ligne iranien Digikala qui garantissent la qualité de leurs services. Selon le sondage, les personnes âgées entre 25 et 34 ans sont les internautes les plus actifs. Viennent ensuite les jeunes âgés entre 18 et 24 ans (28%) et les 35-44 ans (16%).




Published in:Uncategorized |on novembre 5th, 2016 |

Both comments and pings are currently closed.



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 14 articles | blog Gratuit | Abus?